Quels sont les verres indispensables à avoir  ?

Savourer et déguster une boisson est un rituel sacré. Pour déguster cocktails, vins et spiritueux à l’occasion d’un déjeuner ou d’une fête, il faut répondre à tous les critères. Les verres, par exemple, sont l’un des éléments clés pour bien boire du froid. Pratiquement chaque boisson a le bon type de verre. Quels types de verres nécessite-t-il d’avoir ?

Le verre de whisky

Choisir le bon verre pour votre dégustation de whisky peut vous aider à mieux apprécier la couleur et la texture de votre alcool. Il facilite également l’initiation des arômes, élément clé de la dégustation. Les verres super highball sont larges, sans pieds et petits. Cela garantit que l’alcool n’est pas compartimenté et que le buveur peut siroter pour une meilleure saveur. Le grand diamètre du verre permet d’ajouter facilement des glaçons pour ceux qui en ont besoin. Dans certains cas, le design, le poids et la prise en main sont aussi des facteurs importants. En raison de sa composition et de son esthétique, le cristal est le matériau idéal pour la fabrication de verres à whisky. Sa reproduction des couleurs est élevée et ses propriétés physiques le rendent adapté à tous les types de whisky.

A voir aussi : Origines et évolution du mâchon lyonnais : un patrimoine gastronomique unique

La coupe de vin

Le verre à vin ressemble à un gobelet à trois niveaux. Le fond est plat ou conique, ce qui favorise la stabilité du verre. La tige du verre lie la base au « calice ». Un calice peut être également appelé contant ou calice. De plus, le diamètre du gobelet favorise l’oxydation du vin. Cela permet aux dégustateurs d’apprécier la boisson. Vous pouvez également faire une petite distinction entre les verres à vin blanc et les verres à vin rouge. Vous pouvez aussi faire tourbillonner le vin rouge dans le verre pour libérer toutes les saveurs.  Le verre de whisky et la coupe de vin sont importants.

A découvrir également : Quelles sont les différentes variétés de charcuteries italiennes ?