Quels types de saké japonais existe-t-il ?

Le saké est sans aucun doute l'une des boissons les plus emblématiques du Japon. Vous avez probablement déjà goûté cette délicieuse boisson avec un repas japonais, mais saviez-vous qu'il existe différents types de saké japonais ? Chacun possède ses propres,caractéristiques uniques en termes de goût, d'arôme et de production. Dans cet article, nous vous emmènerons dans un voyage passionnant à travers les différents types de saké japonais, des classiques aux plus modernes.

Des variétés de saké japonais : des classiques intemporels aux créations contemporaines

Pour découvrir les différents types de saké japonais, il est intéressant de commencer par explorer les classiques intemporels qui ont forgé la réputation du saké à travers les âges.

1. Junmai :
Le Junmai est considéré comme le saké le plus traditionnel. Il est issu d'une fermentation purement naturelle à base de riz poli, d'eau et de koji (un ferment de riz). Sa saveur est souvent décrite comme étant riche, audacieuse et umami. Le Junmai est souvent apprécié en accompagnement de plats japonais traditionnels tels que le sushi ou le sashimi.

2. Ginjo :
Le Ginjo est une variante plus raffinée du Junmai, produite en utilisant du riz poli à au moins 40%. Le processus de fermentation est plus long et à des températures plus basses, donnant lieu à un saké plus délicat et parfumé. Avec des notes aromatiques fruitées et florales, le Ginjo est souvent dégusté seul pour en apprécier toutes les subtilités.

3. Daiginjo :
Le Daiginjo est considéré comme le summum de l'artisanat du saké. Fabriqué à partir de riz poli à plus de 50%, il nécessite une maîtrise experte et un contrôle rigoureux des conditions de fermentation. Le résultat est un saké exceptionnellement léger, délicat et élégant, avec des arômes complexes et une saveur subtile. Le Daiginjo est souvent réservé pour des occasions spéciales et se déguste lentement pour en savourer chaque gorgée.

En plus des classiques, le monde du saké a connu une évolution significative, avec l'émergence de créations contemporaines qui repoussent les limites traditionnelles. Parmi elles, on retrouve :

4. Nigori :
Le Nigori est un saké non filtré, qui conserve une certaine quantité de grains de riz insolubles. Cela donne au saké une apparence laiteuse et une texture légèrement épaisse. Le Nigori est apprécié pour son goût sucré et crémeux, ainsi que sa facilité d'accompagnement avec des desserts et des plats épicés.

5. Yuzu :
Le saké au Yuzu est une variation aromatisée qui mélange le saké avec le jus du fruit japonais yuzu. Le résultat est un saké fruité et rafraîchissant, avec une saveur d'agrumes acidulée. Il est souvent dégusté en apéritif ou en cocktail pour ajouter une touche exotique.

Pour en savoir plus sur les différents types de saké japonais, consultez notre article complet : <a href=https://www.barrysbeanies.